Quelles installations possibles pour faire des économies d'énergie en Suisse ?

 

La Suisse produit une part de son électricité, mais pas l’entièreté de sa consommation. Étant donné la diversité des échanges internationaux, il est difficile d’identifier correctement la provenance de l’électricité utilisée. Malheureusement, une bonne partie de cette énergie vient de différentes centrales thermiques qui brûlent du pétrole, du gaz ou encore du charbon.

Malgré nos barrages qui produisent pourtant une grande partie de la consommation Suisse, encore 40% serait produite par des centrales nucléaires et étrangères.

Il est donc estimé que chaque kilowattheure présent sur votre facture dégagerait plus d’une centaine de grammes de CO2, c’est à dire l’équivalent d’une petite voiture qui parcoure un kilomètre.

 

Économiser votre électricité, c’est non seulement économiser votre argent, mais en plus de cela, réduire considérablement votre impact sur le réchauffement climatique. 

 

Il existe une multitude de moyens de réduire votre consommation d’énergie, sans forcément avoir à faire de gros investissements. Certains petits gestes auront déjà une influence considérable sur votre facture de fin d’année.

Voici trois gestes simples et rentables :

 

  • Adapter la bonne température à vos différentes pièces de votre maison.

Bien sûr la température idéale est très subjective, car tout le monde ne se sent pas bien à la même température. Mais sachez qu’en réduisant de 1° la température de votre logement, vous pouvez économiser 7% de votre consommation énergétique.

Les températures qui sont donc conseillées sont :

  • Salon : 20-21°CCapture d’écran 2019-04-03 à 15.34.42
  • Cuisine : 20°C
  • Salle de bains : 22°C
  • Chambre à coucher : 18°C
  • Couloir : 17°C
  • Pièce rarement utilisée : 14-16°C, voir éteint selon l’utilisation.

Ne pas oublier d’éteindre son radiateur si l’on dort avec une fenêtre ouverte.


 

  • Ne pas négliger l’isolation de votre logement.

L’isolation est un des points les plus importants pour pouvoir réaliser des économies d’énergie. Si votre maison a des ponts thermiques (point de la construction où la barrière isolante est rompue), vos installations risquent de surchauffer tout comme votre facture de chauffage. Ne pas oublier d’isoler convenablement le toit, les combles, les sols en plus des murs. Jusqu’à 30% de la chaleur peut se perdre par les combles.

 

  • Installer une pompe à chaleur (PAC)

 Selon le type de pompe à chaleur installé, il est possible de réduire votre utilisation d’énergie de 60 à 75%.

 Afin que vous compreniez le fonctionnement :

L’extérieur de votre maison ou de votre immeuble contient des calories dans le sol, l’eau et l’air qui peuvent être utilisés. La pompe à chaleur permet d’extraire cette énergie calorifique via un évaporateur et de la transférer vers un diffuseur de chaleur comme le chauffage au sol, des radiateurs à basse température ou d’autres systèmes de diffusion. Cette énergie est gratuite, il faut juste l’extraire avec des installations techniques.

Vous désirez en savoir plus sur les pompes à chaleur ?

Il est généralement rentable de coupler l’installation d’une PAC avec une installation solaire. Durant la nuit, il vaut mieux profiter de l’électricité pour alimenter la PAC. Alors que la journée, quand l’électricité est la plus chère, l’énergie nécessaire à la PAC peut être produite avec des panneaux solaires photovoltaïques situés sur le toit.

 Capture d’écran 2019-04-03 à 15.53.01

Subventions :

 

En Suisse, ce genre d’installation et travaux peuvent être subventionnés par l’État.

Le programme bâtiment a été lancé par la Confédération et les cantons dans le but de réduire la consommation d’énergie et les émissions CO2 en Suisse. Il soutient toutes mesures permettant d’améliorer l’efficacité énergétique des biens immobiliers. Sont pris en compte les travaux d’isolation des toits et des façades, la récupération des rejets de chaleur, l’optimisation des installations techniques et l’installation des énergies renouvelables. Chaque canton définit les mesures exactes qu’il souhaite soutenir et les conditions en se basant sur un modèle commun à tous.

 

Il faut savoir qu’Eger Energy s’engage à prendre les subventions en charge dès le début, votre facture est donc considérablement réduite et vous n’avez donc pas besoin d’attendre le délai de paiement des subventions qui peut prendre jusqu'à deux ans pour une installation solaire photovoltaïque.

La planète vous le demande, l’État vous y encourage, votre porte-monnaie s’en réjouit, et Eger vous accompagne ! Passez aux énergies renouvelables, construisons ensemble un avenir sain.

 

                                                                                              Yannick Emery

                                                                                               Digital Marketing assistant

                                                                                              

 

 

previous next